Nouvelles

John Arnold quitte la présidence du RCDSP

Ayant vu sa vision d'un nouveau modèle de formation des policiers prendre forme et s'enraciner, John Arnold a quitté la présidence du RCDSP. S'adressant au conseil d'administration, il a exprimé sa satisfaction d'avoir participé à la création et au développement du RCDSP.

John Arnold

" Le RCDSP n'a d'équivalent nulle part au monde, a-t-il dit. Il offre aux services policiers canadiens une possibilité globale de participer à son action et d'apprendre l'un de l'autre. Je suis très fier d'avoir été un élément dans ce succès. Aujourd'hui, alors que plus de 25 cours créés par des policiers pour les policiers sont offerts en ligne, il est temps que je passe à autre chose. "

À titre de scientifique en chef au Centre canadien de recherches policières (CCRP), John Arnold a été la force vive dans le projet PoliceLearn.com, précurseur du RCDSP. Au début, en 2001, il a joué un rôle clé pour ce qui est d'aider le milieu policier canadien à reconnaître le potentiel du cyberapprentissage. Grâce à ses efforts, le concept a retenu l'attention et rapidement obtenu l'appui de l'Association canadienne des chefs de police. En 2003, il est un de ceux qui ont rallié de nombreux intervenants du CNRC / CCRP, de collèges de police et de grands services policiers afin d'élaborer une vision et un plan stratégique pour ce nouveau modèle d'apprentissage. L'année suivante, la fondation du RCDSP était fermement engagée.

John Arnold a été président du RCDSP depuis 2004. À ce titre, il a coopéré avec le conseil d'administration, le comité consultatif et des parties intéressées en vue de raffiner le modèle du RCDSP et d'obtenir l'appui du milieu policier. Tout en se méritant le respect et la reconnaissance de ses collègues et associés, il a aidé à propulser le RCDSP pour en faire le premier fournisseur canadien de cyberapprentissage aux services policiers et autres organismes d'application de la loi.

" Nous applaudissons à la vision et à la détermination de John, a dit le directeur des opérations du RCDSP Sandy Sweet. Ses plus de 30 ans d'expérience au service du milieu policier lui ont permis d'ouvrir bien des portes pour le RCDSP. Si le cheminement du concept à la réalité a été parsemé d'embûches, la perspective et la détermination de John ont permis au RCDSP de les surmonter. "

Si John Arnold quitte le RCDSP, il n'en continuera pas moins de travailler dans le domaine de la recherche sur la technologie policière, profitant des possibilités qui se présentent dans l'intérêt de tous les policiers. Tous les membres du RCDSP lui souhaitent beaucoup de succès.